Harry : Le cheval qui murmure à l'oreille des hommes



Sauvé  aux abattoirs par «100 CHEVAUX», Harry par son impertinence charmante  égaye véritablement ici la vie au refuge..

Je me suis arrêté net devant lui tellement il était beau, tellement il me paraissait grand....  Harry, un très grand baie dépassait par sa taille tous les autres chevaux qui se trouvaient comme lui,  hélas au marché aux chevaux aux abattoirs d'Anderlecht. Bien enveloppé de muscles, la tête bien dressée, pourquoi ce magnifique cheval de 18 ans fait-il partie de la cargaison d'un marchand de chevaux de boucherie?
Ce cheval dont on ne peut détourner les yeux avait fort probablement servi aux concours d'obstacles... mais voilà pour le plus grand profit de son propriétaire, il avait beaucoup travaillé et son corps aujourd'hui porte tous les stigmates et toutes les marques douloureuses de l'abus de son exploitation.
Aujourd'hui, ce brave cheval  ne peut plus se surpasser alors, sans remords on le sacrifie : il sera remplacé par une autre victime dont on tirera aussi le maximum et jusqu'au bout.

Au milieu d'autres condamnés sur ce marché, Harry ne pouvait tomber plus bas. Les aiguilles de l'horloge de sa vie promenaient leurs derniers tours sur le cadran.. 
A quelques mètres de ce marché le sang de ses congénères coule et pourrit l'odeur des lieux.
J'ai honte d'être un homme... tant d'images  tristes et révoltantes s'entassent dans mon esprit....comment font  ces propriétaires de chevaux, ces marchands, ces bouchers pour dételer ainsi si facilement  leurs consciences lorsque scintillent de  bas avantages matérialistes... Harry est à ma merci... je suis probablement le seul sur place qui peut l'enlever
des filets de la boucherie.  Sans notre intervention, il ne survivra pas au lendemain  : son corps sera noyé dans un flot de sang et ses chairs découpées...
L'indignation  face à la situation monte ainsi que notre sympathie pour lui.
Après moult marchandages pour 25.000 Fr Belges, nous avons réussi à conjurer le sort de Harry.

Ce cheval très attachant nous le rend bien....  il a sa façon de communiquer bien à lui et il nous donne l'impression que c'est lui le chuchoteur mais... dans les oreilles des hommes.
Lorsque vous vous amusez à le gratouiller pour lui témoigner votre intérêt, ce cheval, très joyeux, relève les lèvres vient vous mordiller avec beaucoup de délicatesse comme pour une invite amicale à continuer à jouer avec lui..
Grisé par la joie de vivre et toute l'attention chaleureuse que nous lui portons généreusement, Harry a oublié sa mise en disgrâce par ceux qui l'ont exploité.
Aujourd'hui il est bien vivant et dans son coeur s'est imprimé une reconnaissance sans bornes pour tous ceux qui le soignent ici au refuge..

retour nos chevaux      retour nos protégés      retour page d'accueil

cueil